« Moi, je » – Les images

Exposition du vendredi 18 juin au samedi 18 juillet 2015.
Ouvert du mardi au samedi de 13h à 18h.

MOi-je 1 Moi-je 2 Moi-je 3 Moi-je 4Moi-je 5Photographies / Cindy Herman

Les auteurs en sont : Ewan Camal, Justin Collin, Lara Capraro, Marine Counet, Florence Defawes, Jonathan Gajan, Dimitri Geukenne, Cindy Herman, Émilie Imbert, Lionel Lebeau, Anaïs Longatte, Sarah Lopez Gancedo, Zoé Médard, Manon Mélon, Anthony Mergeay, Julien Nizet, Mathilde Parmentier, Pierre Pirenne, Ana María Sabater Araújo, Armelle Sangoï, Floriane Schütz, Romina Sorgi, Martin Theiner, Colin Vanecht, Lucie Vanesse, Sophie Varetto, et Vicky Wattiaux.

Le Comptoir du livre / Librairie / 20, En Neuvice, 4000 Liège, Belgique / 00 32 (0) 4 250 26 50 / info@lecomptoir.be

Rappel : « Moi, je » / une expo et un livre

Le 19 juin, de 18 à 22 heures, les murs du Comptoir seront recouverts de mots, de bouts de phrases et de petits textes autobiographiques. Lors de ce vernissage, vous recevrez le livre « Moi, je » édité par l’ESAL (académie des Beaux-Arts de la ville liège).

Moi-Je

Cela fait une bonne dizaine d’années qu’on aborde l’autobiographie sous forme d’ateliers d’écriture avec les étudiants de bande dessinée, d’illustration et de vidéo (master 1) ; depuis trois ans avec les étudiants de scénographie (bac 3). Si l’on estime que l’écriture est un acte introspectif, on le rendra le plus léger possible grâce à une série de techniques qui mêlent, par exemple, Perec (Je me souviens, La Disparition), William Burroughs, (cut-up), la PNL (prendre du recul) ou la systémique (contextualiser). Écrire, c’est regarder dehors et écouter dedans. 

Cela fait dix ans que Guy Jungblut et moi, nous nous sommes attribués des rôles distincts, complémentaires. Un peu comme des faux jumeaux. Il endosserait le rôle de l’explorateur, je revêtirais celui de l’aventurier. Il y a celui qui lance des pistes éparses, et celui qui les balise, les concrétise. Cela fait deux ans qu’on pense rassembler les mots et les bouts de phrases des étudiants qui ont travaillé sur l’autobiographie (ces deux dernières années), d’en faire un « truc » autonome, un « machin » qui vivrait sa vie de bouquin, un LIVRE. On a endossé le rôle de rassembleur, puisant subjectivement dans leurs univers. Ensuite, on a entreposé, organisé leurs mots dans « Moi, je », un livre d’environ deux cents pages.

Michel Vandam

Les auteurs en sont : Ewan Camal, Justin Collin, Lara Capraro, Marine Counet, Florence Defawes, Jonathan Gajan, Dimitri Geukenne, Cindy Herman, Émilie Imbert, Lionel Lebeau, Anaïs Longatte, Sarah Lopez Gancedo, Zoé Médard, Manon Mélon, Anthony Mergeay, Julien Nizet, Mathilde Parmentier, Pierre Pirenne, Ana María Sabater Araújo, Armelle Sangoï, Floriane Schütz, Romina Sorgi, Martin Theiner, Colin Vanecht, Lucie Vanesse, Sophie Varetto, et Vicky Wattiaux.

Exposition du vendredi 18 juin au samedi 18 juillet 2015.
Ouvert du mardi au samedi de 13h à 18h.

Exposition du 18 juin au 18 juillet 2015.
Ouvert du mardi au samedi de 13h à 18h.

Le Comptoir du livre / Librairie / 20, En Neuvice, 4000 Liège, Belgique / 00 32 (0) 4 250 26 50 / info@lecomptoir.be

« Moi, je »: une expo et un livre

Le 19 juin, de 18 à 22 heures, les murs du Comptoir seront recouverts de mots, de bouts de phrases et de petits textes autobiographiques. Lors de ce vernissage, vous recevrez le livre « Moi, je » édité par l’ESAL (académie des Beaux-Arts de la ville liège).

Moi-Je

Cela fait une bonne dizaine d’années qu’on aborde l’autobiographie sous forme d’ateliers d’écriture avec les étudiants de bande dessinée, d’illustration et de vidéo (master 1) ; depuis trois ans avec les étudiants de scénographie (bac 3). Si l’on estime que l’écriture est un acte introspectif, on le rendra le plus léger possible grâce à une série de techniques qui mêlent, par exemple, Perec (Je me souviens, La Disparition), William Burroughs, (cut-up), la PNL (prendre du recul) ou la systémique (contextualiser). Écrire, c’est regarder dehors et écouter dedans. 

Cela fait dix ans que Guy Jungblut et moi, nous nous sommes attribués des rôles distincts, complémentaires. Un peu comme des faux jumeaux. Il endosserait le rôle de l’explorateur, je revêtirais celui de l’aventurier. Il y a celui qui lance des pistes éparses, et celui qui les balise, les concrétise. Cela fait deux ans qu’on pense rassembler les mots et les bouts de phrases des étudiants qui ont travaillé sur l’autobiographie (ces deux dernières années), d’en faire un « truc » autonome, un « machin » qui vivrait sa vie de bouquin, un LIVRE. On a endossé le rôle de rassembleur, puisant subjectivement dans leurs univers. Ensuite, on a entreposé, organisé leurs mots dans « Moi, je », un livre d’environ deux cents pages.

Michel Vandam

Les auteurs en sont : Ewan Camal, Justin Collin, Lara Capraro, Marine Counet, Florence Defawes, Jonathan Gajan, Dimitri Geukenne, Cindy Herman, Émilie Imbert, Lionel Lebeau, Anaïs Longatte, Sarah Lopez Gancedo, Zoé Médard, Manon Mélon, Anthony Mergeay, Julien Nizet, Mathilde Parmentier, Pierre Pirenne, Ana María Sabater Araújo, Armelle Sangoï, Floriane Schütz, Romina Sorgi, Martin Theiner, Colin Vanecht, Lucie Vanesse, Sophie Varetto, et Vicky Wattiaux.

Exposition du vendredi 18 juin au samedi 18 juillet 2015.
Ouvert du mardi au samedi de 13h à 18h.

Exposition du 18 juin au 18 juillet 2015.
Ouvert du mardi au samedi de 13h à 18h.

Le Comptoir du livre / Librairie / 20, En Neuvice, 4000 Liège, Belgique / 00 32 (0) 4 250 26 50 / info@lecomptoir.be

Exposition de Marc Brunier Mestas et Sylvain Bureau

Exposition de Marc Brunier Mestas et Sylvain Bureau, du samedi 2 mai au samedi 30 mai 2015.

Vernissage le samedi 2 mai de 16h à 19h.

Ouvert du mardi au samedi de 13 à 18 h.

Marc Brunier-Mestas est aujourd’hui l’un des chefs de file de la gravure alternative mondiale avec de nombreuses expositions personnelles en France et à l’étranger (Chenshia Museum de Wuhan – Chine, Corpus Christi Gallery – Texas, Arts Factory – Paris).

Brunier Mestas

Il a réalisé de nombreux ouvrages avec des petites structures éditoriales telles que le Dernier Cri, United Dead Artists, les éditions Derrière la salle de bain, Le Cagibi, La Belle époque, Les Branquignoles éditeurs (Le garage L.) ainsi que maintes couvertures pour Le visage vert éditions. Sa technique privilégiée est la linogravure.

A sa sortie de l’ERG en 2001 Sylvain Bureau a édité 2 bandes dessinées sérigraphiées intitulées « Rien n’est vraiment faux » et « Lost » qui furent remarqués par la scène underground de l’époque, il a participé à plusieurs éditions collectives telles que « Lapsus », « Mycose », « Détruitu », « Hôpital Brut », « C4 », « Hey ! », « La chienne »,…

Depuis il a orienté ses recherches graphiques vers la linogravure et a remporté le XXIIème prix de la gravure et de l’image imprimée (Centre de la gravure et de l’image imprimée de la Louvière) en juin 2013. Un prix qui motive ce jeune artiste à continuer dans la voie qu’il s’est fixé.

Sylvain Bureau vierge

Ouvert du mardi au samedi de 13 à 18 h.
LE COMPTOIR 20 en Neuvice, 4000 Liège, Belgique.
04 250 26 50 – info@lecomptoir.be

logo fete gravure

Dans le cadre de la dixième Biennale internationale de Gravure contemporaine de Liège.

Le Céphalophore entêté présente ses éditions

Exposition du Samedi 7 février 2015 au vendredi 27 février 2015.

Vernissage le samedi 7 février 2015 de 16h à 19h.

Présentation du Céphalophore entêté par Etienne Cornevin à 17h30.

céphalophore

http://nouvelles-hybrides.fr/wordpress/?p=8607

Ouvert du mercredi au samedi de 13 à 18 h.
LE COMPTOIR 20 en Neuvice, 4000 Liège, Belgique.
04 250 26 50 – info@lecomptoir.be

Exposition Brigitte Corbisier

Exposition du Samedi 22 novembre 2014 au vendredi 5 décembre 2014.

Vernissage le samedi 22 novembre 2014 de 16h à 19h.

Brigitte Corbisier


Brigitte Corbisier (Liège, 1946), diplômée de l’Académie royale des Beaux-Arts de la Ville de Liège, est graveur et plus récemment auteur d’animations vidéo où elle met en scène des gravures et croquis animés. Incisant le zinc, creusant le plexiglas, la pointe sèche est son instrument de prédilection, parfois combinée à l’aquatinte ou encore à la lino-gravure, rehaussée au carborundum, voire même retravaillée numériquement. Pour l’artiste, graver c’est avant tout l’attaque directe sur la plaque, la résistance du métal, le tracé qui forme une troisième dimension grâce aux barbes et offre sur l’impression papier une sensation presque tactile de relief.

Inspirée par la nature, et essentiellement la terre, c’est son jardin au quotidien qui s’illustre par étape dans ses œuvres. Fascinée par les insectes tels le vol d’une mouche, les déambulations d’une coccinelle ou le battement d’ailes d’une guêpe, elle reste émerveillée par la croissance de la végétation. C’est ainsi que fougères, scarabées, abeilles, rutabagas, fleurs de pavot ou encore champs de labours s’illustrent en noir et blanc.

Graver représente pour Brigitte Corbisier une gestuelle impliquant un effort physique, telle une danse corporelle rythmée par la pointe sèche qui entaille, griffe, gratte, raye et ébarbe… D’un seul élan et le plus souvent sans repentir, l’œuvre naît. S’en tenant volontairement à l’essentiel – une ligne, un profil, un trait –, l’artiste laisse parler les choses en leur conférant une symbolique cabalistique, chargée à la fois de mystère et d’une simplicité désarmante.

Texte de Sophie Decharneux.

Ouvert du mercredi au samedi de 13 à 18 h.

LE COMPTOIR 20 en Neuvice, 4000 Liège

04 250 26 50 – info@lecomptoir.be