& THE BEAT GOES ON! / Paolo Dagonnier / maelström

compAct #41  & THE BEAT GOES ON! de Paolo Dagonnier, 12 x 16 cm, 68 pages / maelström / 2015.

paolo dagonnier

Je l’admets: je suis encore férocement trop jeune pour savoir ce qu’est la poésie, la vraie Poésie. Je pense que je ne le saurai jamais vraiment. Et pour être honnête, ça me plait assez comme ça.

Ces textes sont l’expression de cette ignorance enthousiaste, le souffle parfois bestial de ma jeunesse, et le beat doux-amer du monde qui l’entoure. En gros, le pouls de tout ce qui me fait vibrer. J’espère que vous y trouverez un peu de votre vérité. The beat goes on.

Paolo Dagonnier

Biographie de l’auteur:

PAOLO DAGONNIER est un jeune roublard de 24 ans passionné par les lettres américaines, la musique black et les ruelles italiennes. En 2011, il co-fonde la revue littéraire Chromatique avec une bande d’ami(e)s, dans laquelle il publie régulièrement et avec qui il organise chaque saison les soirées de spoken word « Hit the Words, Jazz ! ». Ses thèmes de prédilection vont de l’art de la fête au charme mélancolique des bourgeoises endimanchées, le tout propulsé par un optimisme à toute épreuve. Dans son panthéon personnel, Jack London, Kerouac, Kendrick Lamar et Bob Dylan se retrouvent tous les samedis pour y partager une pizza au salami piquant. & the Beat Goes On ! est son premier recueil (éd. maelstrÖm, 2015).

En vente: 8 € 

Toutes les commandes sont payables par virement, vous pouvez nous joindre par e-mail à l’adresse suivante : info@lecomptoir.be

Publicités

OUF / Laurence Vielle / maelström

OUF / Laurence Vielle / 14 x 21 cm/ 88 pages et un CD / maelström / 2015.

Laurence Vielle

Laurence Vielle ne manque pas de souffle. Elle court dans les trains, elle marche sur la terre. Elle cavale les mots, elle fréquente assidûment. Elle écrit par vivre. Elle vit par écrire. Elle vit tout court, naturellement. Mais tout aussi naturellement, elle écrit court aussi. Elle n’écrit pas finalement. Elle ne cherche pas à écrire, comme disait l’autre : elle trouve. Elle trouve par terre, bien sûr, gros malin, sur terre où sont les humains. C’est une philosophe de la rue. Elle n’a rien à vous donner, mais peut vous rendre à vous-même si vous vous prêtez à son jeu des mots… La poésie qui refuse d’être un quelconque décor embellissement du monde. La poésie qui pense le monde en s’amusant de lui. La poésie qui ne s’évacue pas dans la tour d’ivoire. La poésie qui travaille d’arrache-pied sa texture vocale, sa densité de communication.

Claude Guerre

Biographie de l’auteur:

Laurence Vielle est née à Bruxelles en 1968. Elle y vit toujours.
Elle est comédienne, poétesse, diseuse, glaneuse de mots, les siens, ceux des autres, tambours du monde qui font battre son coeur et danser sa langue.

En vente: 15 € 

Toutes les commandes sont payables par virement, vous pouvez nous joindre par e-mail à l’adresse suivante : info@lecomptoir.be

FAST SPEAKING WOMAN / Anne Waldman / maelström

FAST SPEAKING WOMAN / Anne Waldman / Bilingue, anglais-français / Traductions de Marianne Costa, Pierre Guéry, Frédérique Longrée et Olivier Dombret / maelström / 2008.

Anne Waldman

« parce que je suis sans bave / parce que je suis sans scories / parce que je suis sans poussière / parce que je suis sans l’air du temps / parce que je suis l’air / laissez-moi vous défier des mes pouvoirs magiques / Je suis une femme qui crie / je suis une femme de parole / je suis une femme atmosphère »

« Femme qui parle vite » est un acte de reconnaissance envers Maria Sabina, chamane indienne Maztèque du Mexique, guide dans la cérémonie magique du champignon. C’est aussi une réélaboration & un point de rencontre pour tous les esprits en errance. L’idée originelle de la lecture en public sur laquelle sont nés ces poèmes me permet d’être plus créative quand je les récite à voix haute, parce que je peux improviser sur les mots et sur les sons, de façon à élargir l’espace autour de moi.
Tout a commencé comme un voyage de méditation, lors d’un séjour en Amérique du Sud, puis s’est poursuivi à New York et ensuite en Inde.
Ce voyage a continué de grandir.
Sabina est décédée au milieu des années ’80. (Anne Waldman)

Ce livre constitue la première édition en français de textes divers de la grande poétesse américaine Anne Waldman, auteure de la Beat Generation. Une voix unique, vivante, qui allie dans ses mots la recherche profonde du spirituel et du quotidien à la fois, la poésie performative la plus immédiate et l’expérimentation la plus osée… À lire à voix haute !

En vente: 13 € 

Toutes les commandes sont payables par virement, vous pouvez nous joindre par e-mail à l’adresse suivante : info@lecomptoir.be

compAct #34 COMME UN DES MORTELS de Charles Pennequin & Natyot / maelström

compAct #34 COMME UN DES MORTELS de Charles Pennequin & Natyot / 12 x 16 cm / 36 pages / maelström / 2014.

comme un des mortels

Il veut partir. Qu’en est-il ? Il a des envies d’éloignement. Il voudrait regarder sa vie de plus loin, avec des jumelles, grossir le trait. Qu’en est-il ? Ailleurs, il sent qu’il peut. Sans repère, il sait. C’est d’avoir le nez dessus qui l’empêche. Le nez collé à sa vie. Écrasé sur. Il doit s’écarter. Qu’en est-il ? Il fait des tout petits pas de trouillard. Ce n’est pas comme ça qu’on s’en va. Ce n’est pas comme ça qu’on fait le lointain. Celui qui veut partir ne s’y prend pas à petits pas. On ne voit même pas la distance parcourue. Il faut faire un bond.

À partir de là, on a fait à toi à moi. Pas d’autre moyen que d’avancer. On a gratté, creusé avec nos pelles qui sont des mots. Une histoire faite avec des tas, des tas d’idées poussées dehors, devant nos portes éloignées. Un texte du Sud (Montpellier) au Nord (Ronchin) et qui pourtant ne se passe nulle part. Charles Pennequin et Natyot ont tissé un conte philosophique (du tout et du rien), avec un bonhomme qui voyage (sans bouger), des bagarres (de tête et de corps) et une fin avec un gros mot.

En vente: 6 € 

Toutes les commandes sont payables par virement, vous pouvez nous joindre par e-mail à l’adresse suivante : info@lecomptoir.be

compAct #27 LES ENFANTS SAUVAGES de Boris Crack / maelström

compAct #27 LES ENFANTS SAUVAGES de Boris Crack / 12 x 16 cm / 74 pages / maelström / 2013.

Boris Crack

CD Musique Sauvage et Chansons Douces

Versez dans votre shaker une bonne dose d’Odyssée (celle d’Homère par exemple), et puis une bonne dose de Fight Club. Dans votre presse-agrume, mettez une Orange Mécanique et une demi-banane. Pressez. Mélangez le tout. Rajoutez un zeste de Mission Impossible, et une larme d’Agence Tous Risques (pour les amateurs de séries télé disparues). Secouez. Vous obtiendrez un cocktail littéraire détonnant intitulé Les Enfants Sauvages.

En faisant dialoguer une Amérique pleine de contradictions et une Europe dans le doute, Boris Crack dresse le portrait d’une génération sauvage, seule contre tous, qui, une fois sortie du bois, ne peut survivre que grâce à la musique. Inspiré des années qu’il a passées à Seattle, aux Etats-Unis, avec le groupe Feral Children, son roman se déguste d’une traite. On y croise : Kurt Cobain, Bob Dylan, Alan Vega, Charles Bukowski, Barack Obama, l’inspecteur Derrick, Tintin, Milou, des chanteurs de karaoké, des ex-femmes, des martiens, des andouilles, des crevettes, des girafes et bien sûr des enfants sauvages. C’est à mourir de rire, littéralement.

Le CD Best Of de Boris Crack est offert avec ce livre et ne peut être vendu séparément.

En vente: 8 € 

Toutes les commandes sont payables par virement, vous pouvez nous joindre par e-mail à l’adresse suivante : info@lecomptoir.be

LE CAVALIER / Martin Ryelandt / maelström

LE CAVALIER / Martin Ryelandt / 20,4 x 14 x 2,4 cm/ 228 pages / maelström / 2014.

Le-Cavalier

Antoine Friedland, un homme au physique hors du temps, survole sa vie en attendant un destin qu’il croit inéluctable. La rencontre avec une femme biélorusse, Louise, et un homme énigmatique, Aston Martin, le convainc que son heure est venue. Il s’ensuit un chassé-croisé entre ces protagonistes, chacun à la recherche d’une logique particulière : Antoine Friedland, guettant des signes qui lui confirment son destin ; Louise, exaltant son désir d’exister à travers l’amour ; Aston Martin, orchestrant un trafic qui aiguise l’appétit de rivaux à la gâchette facile.

Wilbur, un prince mystérieux agrippé à son fief de la Montagne Bleue, survient en creux dans cette histoire en y égrenant des sentences de joueur d’échecs. Et en effet, on peut interpréter ce récit comme une succession de passes d’arme sur un échiquier imaginaire.

Roman (très belge, comme son auteur) sur la folie du hasard, sur le danger qui plane sur le monde d’aujourd’hui, où chacun est livré à soi-même, Le Cavalier, ne peut se lire que d’une traite, entraînant le lecteur dans le même gouffre que celui des personnages.

Biographie de l’auteur:

Une jeunesse chahutée et beaucoup de petits boulots, dont cueilleur de tabac et planteur d’arbres au Canada. Il effectue des voyages en Amérique, en Europe et en Afrique du Nord. Devient scénariste de BD chez Tintin Reporter, Hélyode, Delcourt, Glénat, mais travaille parallèlement dans un institut psychiatrique et comme élagueur. Il publie un premier roman en 2006, L’Incendiaire, aux Carnets d’Ostrov. Grand admirateur de Stendhal, Custine, Céline, mais aussi de littérature américaine : Selby, Harrison, Banks. Martin Ryelandt est amateur de marche à pied et de récits s’y rapportant : Lacarrière, Robb. Le Cavalier est son deuxième roman.

En vente: 15 € 

Toutes les commandes sont payables par virement, vous pouvez nous joindre par e-mail à l’adresse suivante : info@lecomptoir.be

POÉSIE ART DE L’INSURRECTION / Lawrence Ferlinghetti / maelström

POÉSIE ART DE L’INSURRECTION / Lawrence Ferlinghetti / Traduit de l’Anglais (USA) par Marianne Costa / 9,5 x 13,4 cm / 100 pages / maelström.

Ferlinghetti

Je te fais signe à travers les flammes.
Le Pôle Nord a changé de place.
La Destinée Manifeste n’est plus manifeste.
La civilisation s’autodétruit.
Némésis frappe à la porte.
À quoi bon des poètes dans une pareille époque?
À quoi sert la poésie ?
L’imprimerie a rendu la poésie silencieuse, elle y a perdu son chant. Fais-la chanter de nouveau !
Si tu te veux poète, crée des oeuvres capables de relever les défis d’une apocalypse, et s’il le faut, prends des accents apocalyptiques.
Tu es Whitman, tu es Poe, tu es Mark Twain, tu es Emily Dickinson et Edna St Vincent Millay, tu es Neruda et Maïakovski et Pasolini, Américain(e) ou non, tu peux conquérir les conquérants avec des mots.
Si tu te veux poète, écris des journaux vivants. Sois reporter dans l’espace, envoie tes dépêches au suprême rédacteur en chef qui veut la vérité, rien que la vérité, et pas de blabla…

Recueil inédit en français… qui a déjà vendu plus de 10.000 ex aux USA! A 93 ans, le grand auteur et éditeur de la Beat Generation ressent le besoin d’une adresse aux jeunes poètes dans un monde au bord d’un grand renouveau… C’est ainsi qu’il insuffle joie, esprit de combat, avec un maître-mot : Insurrection comme synonyme d’art poétique et d’art de vivre ! Dans ce livre, se retrouve aussi un work in progress historique : le texte «What is poetry?» une énumération – définition/anti-définition de la poésie…

En vente: 10 € 

Toutes les commandes sont payables par virement, vous pouvez nous joindre par e-mail à l’adresse suivante : info@lecomptoir.be